Aurélie Salavert & Andy Farrow
24/04/2019 - 25/05/2019

Aurélie Salavert

Un dessin qui suit son propre destin

À tous les héritiers que nous sommes d’une tradition intellectuelle occidentale et de sa manière de percevoir la réalité, la production d’Aurélie Salavert montrera qu’au-delà de ce que nos sens sont capables de percevoir, il existe quelque chose de bien plus vaste. Se déplacer à l’intérieur d’un monde de perception et accéder à une liberté totale, voilà l’enseignement, s’il en est un à suivre, auquel l’artiste nous convie. À la simple vue de ces dessins on comprend qu’Aurélie Salavert a déjà pris un petit temps d’avance. Encore que le temps ne soit pour elle qu’une illusion de plus à laquelle se soustraire pour découvrir des espaces où les secondes ne s’écoulent plus, où les distances temporelles ne se mesurent plus uniquement à l’aune d’un « ici et maintenant », ce fameux « Hic et nunc » qui reste par ailleurs d’une importance cruciale pour Aurélie Salavertqui pratique la méditation et qui veille à ce que chaque instant soit vécu dans un état de conscience accrue. Un rapport au temps qui passe donc par un ancrage particulier dans le présent, un présent lui-même construit par une somme d’antériorités dont la continuité toujours manifeste semble ouverte sur l’avenir. On ne s’étonnera plus alors de ne pouvoir situer avec exactitude chronologique la production de l’artiste dont les différentes séries ne sont jamais datées puisque jamais véritablementarrêtées. Aurélie Salavert s’octroie ainsi la liberté de passer de l’une à l’autre comme bon lui semble simplement en suivant leur cycle propre, cycle qui s’impose à elle de manière naturelleet non chronologique. Aussi, les allées et venues entre la peinture et ledessin, la figuration et l’abstraction ou encore l’emploi dunoir et blanc et celui de la couleur, que l’on serait tenté de percevoir comme l’alternance de périodes distinctes de sa production, révèlent en réalité une volonté de ne pas soumettre sa création à un vocabulaire formel ou stylistique particulier.

Extrait : Virginie Lauvergne pour la Revue Roven 2010
 

Andy Farrow

Le créateur anglais basé à Bruxelles, Andy Farrow, crée des bijoux en laiton texturé et en cristal entièrement hand made. Le nature contrastée des matériaux et la délicatesse du design en font des bijoux qui se démarquent et défient le temps.

Depuis quelques années Andy Farrow créé aussi des œuvres sur papier dans lesquelles il intègre des pièces en laiton doré. Ce sont des créations thématiques à partir d’éléments trouvés dans la nature comme la série des grenades et des champignons dont « Cévennes Mushrooms » éditée par Keymouse édition.

il se consacre également à la création design de lustres à partir de pétales de fleurs en papier, qui nous fait découvrir comme dans ses bijoux, la délicatesse et la beauté.

Andy Farrow a dessiné et réalisé des pièces spécifiques pour l’opéra, le théâtre, la danse et le cinéma.

https://www.flickr.com/photos/andyfarrow/