Gauthier Leroy
Smokin' O.P.s'
25/04/2013 - 20/05/2013

Exposition solo au Palais de Tokyo à Paris

Lauréat du Prix Grolsch du Off 2012


« Mon processus de travail est un cheminement sur le mode de l’errance, à la manière d’un road movie mental. »

Les territoires arpentés par Gauthier Leroy (né en 1967, vit et travaille à Valenciennes) sont de tout ordre, du rock américain au cendrier, de la Fallingwater House de Franck Lloyd Wright à la bande dessinée, du motif de la cacahuète au design.

Pratiquant le sample, l’artiste abolit les notions de répertoire savant ou populaire, intéressé par tous ces signes de la mémoire collective qu’il réinterprète, donnant lieu à une réécriture subjective, une nouvelle composition et de nouveaux scénarios. Au travers d’une démarche heuristique, il tente de mettre à jour la genèse des objets du quotidien.

Dans la lignée du mouvement Arts & Crafts, Gauthier Leroy adopte une pratique qui détourne les produits de consommation courante et l’industrie culturelle de manière à en extraire les signes et les intégrer dans un système, hors du cycle productiviste et de la logique marchande. Réintégrant le geste artisanal qu’il mêle à la création de nouvelles fictions, il pratique l’art du « repackaging ».





Solo exhibition at the Palais de Tokyo Paris

Winner of the Prix Grolsch du Off 2012

« My work process is an inner voyage left to the vagaries of wandering, like a mental road movie. »

The territories visited by Gauthier Leroy (b. 1967, lives and works in Valenciennes) are of all kinds, from American rock ‘n’ roll to the ashtray, from the Fallingwater House by Franck Lloyd Wright to the comic book, from the peanut motif to design.. 

Working with samples, the artist eschews any notions of a scholarly or popular culture repertoire, more interested in the signs of a collective memory that he reinterprets through subjective rewriting with new compositions and new scenarios. Using a heuristic approach, he attempts to expose the genesis of daily objects. 

In keeping with the Arts & Crafts movement, Gauthier Leroy has developed a practice that subverts mass consumption products and the cultural industry in order to extract the symbols contained within them and integrate them into a system, freed from the productivist cycle and market logic. By reintegrating craftsmanship mixed with the creation of new fictions, he is effectively “repackaging”.